La compétition individuelle se déroule sur le terrain traditionnel de boomerang. Lorsque ce n’est pas à son tour de lancer, le lanceur est juge de cercle (au centre pour valider les lancers et compter les points) ou sur les cercles de portées (« spotteur ») pour valider la portée du lancer et éventuellement chronométrer.

La compétition se compose de 6 épreuves, habituellement réparties sur deux jours de compétition:




La portée minimale du lancer est de 20 mètres. L’objectif est d’effectuer 5 rattrapages en un minimum de temps. Le cinquième lancer doit être effectué moins d’une minute après le premier.

L’épreuve est physique, et demande beaucoup de concentration et de précision. Les boomerangs partent à une vitesse de 100-120 km/h, et reviennent au lanceur à 70-90km/h. Le record du monde est de 14,60s.


La portée minimale du lancer est de 20 mètres. L’épreuve est similaire à la Vitesse, au détail près que le temps est fixé – à 5 minutes, et qu’il s’agit de faire un maximum de rattrapages. Les boomerangs sont similaires à ceux utilisés en Vitesse. Le record du monde est de 81 rattrapages.

La portée minimale du lancer est de 20 mètres. C’est la seule épreuve où l’on ne rattrape pas le boomerang. L’objectif est d’effectuer un maximum de points sur 10 lancers, effectués par paires,  en utilisant les cercles de précision du terrain. Les points sont attribués en fonction du lieu où le boomerang s’arrête : 10 points pour le cercle central, jusqu’à 2 points pour le cercle des 10 mètres, 0 au-delà. Les valeurs impaires sont attribuées si le boomerang touche la ligne. Le record du monde est de 99 points.

competition_indiv_acroLa portée minimale du lancer est de 20 mètres. L’objectif est de faire un maximum de points en réussissant le maximum de figures imposées dans l’ordre défini. L’épreuve se divise en deux parties : une première de 10 lancers effectués avec un seul boomerang, octroyant jusqu’à 50 points, et une seconde de 5 lancers effectués avec deux boomerangs (« doubling »), octroyant également 50 points. Les figures sont les suivantes :

  • main gauche, 2 points
  • main droite, 2 points
  • deux mains dans le dos, 3 points
  • deux mains sous la jambe, 3 points
  • deux mains sous la jambe les deux pieds au sol (« tunnel »), 5 points
  • une main par-dessus (« eagle »), 5 points
  • un rebond sur le pied (« hacky »), 6 points
  • une main dans le dos, 7 points
  • une main sous la jambe, 7 points
  • avec les pieds, 10 points

Pour le doubling, elles sont groupées comme suit :

  • deux mains dans le dos / deux mains sous la jambe
  • main droite / tunnel
  • main gauche / hacky
  • une main dans le dos / une main sous la jambe
  • eagle, avec les pieds

Si la série complète est effectuée, on recommence la série jusqu’au premier rattrapage manqué. Le record du monde est de 433 points.

competition_indiv_aussieroundLa portée est entre 20 et 50 mètres. L’objectif est de cumuler en 5 lancers un maximum de points attribués selon la portée du boomerang (30 mètres pour 2 points, 40 mètres pour 4 points, 50 mètres pour 6 points), le rattrapage du boomerang (4 points si rattrapé dans les 20 mètres, 2 points si rattrapé en dehors) et la précision du rattrapage (jusqu’à 10 points attribués comme à l’épreuve de précision, basés sur la position des pieds du lanceur au moment du rattrapage ou la position du boomerang à l’arrêt s’il n’est pas rattrapé). Le record du monde est de 99 points.

L’épreuve se déroule dans le cercle de 100 mètres de diamètre. L’objectif est de faire un vol avec le boomerang restant le plus longtemps en l’air, qui devra être lancé et rattrapé dans le cercle pour être valide. 5 lancers sont attribués, et la meilleure performance est gardée.

competition_indiv_LD
Une septième épreuve individuelle fait l’objet de compétitions spécifiques : la Longue Distance. Sur une ou plusieurs manches de 6 à 10 lancers chacune, l’objectif est de faire aller le boomerang le plus loin possible du lanceur, et qu’il revienne en coupant une ligne de 40 mètres de long derrière laquelle aura été lancé le boomerang. C’est une épreuve sur laquelle on ne rattrape pas le boomerang. Le record du monde est de 238 mètres. Des terrains dédiés sont nécessaires, le plus souvent des hippodromes ou des aérodromes.